Idée Cadeau : “La lumière sort des ténèbres” – Peter Birkhäuser Marie-Louise von Franz

0

L’expression en image est toujours une excellente idée cadeau ! Les tableaux de Peter Birkhäuser commentés par Marie-Louise von Franz sont chargés de sens et leur contemplation, pour tous, un phénomène qui permet à son spectateur de re-vivre, à travers les formes, une véritable épopée au fond des millénaires de l’humanité.

 

 

1 – Dépression – Huile, 1954,1955

Chaque création nouvelle est précédée d’un anéantissement du monde jusqu’alors conscient : tout devient insipide et absurde. La dépression liquéfie la tête du peintre qui est assis, inactif. Elle est comme un impalpable voile de brume. Muni de ses mille tentacules, l’inconnu des profondeurs de l’âme se saisit de la tête et la suce comme le ferait l’au ou le brouillard ou l’ectoplasme. C’est uniquement si nous nous retournons et regardons ce monstre en face que nous découvrons quelles sont ses intentions secrètes. Le peintre est assis dans un espace vide, il n’y a plus de sol sous ses pieds.

2 – Le regard tourné à l’intérieur – Huile, 1954-1955

Si nous contemplons l’intérieur, cet “autre côté” porte son regard sur nous, sur ce côté-ci. L’inconscient commence à dévoiler son jeu de phantasmes : des images d’une beauté séduisante, comme les abîmes les plus cruels de la nature.

Tout en haut se découvre un serpent translucide, un symbole de l’esprit. Dans ses rêves, P.B. a souvent été persécuté par une “Vieille”, un être inconnaissable, effrayant. Cet être représente le côté sombre de la nature, l’inertie, la mort auxquels doit encore et toujours s’arracher celui qui crée. L’homme qui contemple cette vision intérieure est sans couleur: aucune vie ne l’irrigue, toute la gamme des couleurs se trouve transférée dans la réalité de l’âme d’où émerge, en bas, une grenouille, symbole de résurrection et de renaissance.

 3 – Le poisson aux jumeaux – Huile, 1961

Le futur sauveur du monde est double, il est encore caché dans le poisson, dissimulé dans les profondeurs de l’océan cosmique. L’oeil du poisson est comme une fleur, une réponse de la terre à la lumière du soleil. Le gigantesque oeil bleu à l’arrière plan indique que quelque chose situé dans un arrière plan cosmique voit tout. Les deux figures à l’intérieur du poisson représentent l’homme mortel et immortel.

4 – Né de l’au-delà – Huile, 1961

Sortant d’une masse qui ressemble aux intestins ou aux circonvolutions du cerveau – c’est-à-dire émanant de sphères de la psyché totalement éloignées du conscient – un être spirituel naît sous une forme humaine, comme propulsé vers la droite (en direction de la conscience). C’est “l’homme éternel” qui se révèle être aussi une fleur à huit pétales, une image du centre psychique. Les alchimistes désignaient leur fleur d’or à quatre ou huit pétales également sous le nom d’homme intérieur ressuscité.

5 – La fenêtre donnant sur l’éternité – Pastel, août 1970

D’après l’alchimiste Gerhard Dorn, celui qui s’ouvre à l’esprit présent dans l’âme et à son “flux divin” reçoit en partage la connaissance d’un ordre du monde plus élevé. Un “trou d’aération communiquant avec la vie éternelle” ou “une fenêtre donnant sur l’éternité” s’ouvre pour lui, ce qui vivifie l’âme. Cette échappée permet de s’affranchir de l’emprise étouffante d’une image du monde unilatérale. Le peintre est lui-même un élément de cet esprit cosmique, lequel se sert de la main d’un mortel pour dépeindre l’ordre mystérieux qui est le sien.

6 – Entre les mains de Dieu – Dessin au crayon, 1967 ; lithographie, 1975

Dans l’Antiquité, le serpent était révéré comme le dieu du temps et de l’éternité. Il est l’esprit du monde que nous ne comprenons pas, qui nous menace souvent, nous anéanti finalement, et en lui demeure un sens cahcé. L’homme est à se merci, sans secours, comme si, en sa présence, toutes les valeurs du monde conscient s’inversaient. Les liges dentelées, ondulées comme des vagues, évoquent les vagues cosmiques ou les formations cristallines dans l’agate, elles donnent à penser qu’un modèle existe et que notre vie le suit.

Pour ajouter à votre vie les hauteurs intérieures de Peter Birkhäuser : La fontaine de pierre ou Amazon.fr 

Peter Birkhauser

Partager cet article ?

A propos de l'auteur

Dominique BENIGUET

Commenter cet article

Question Sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.