Les hébreux et la conscience – 2 et fin – Du plus de conscience à l’incarnation du verbe

0

Une vie humaine se déroule comme doit se dérouler toute vie humaine, que l’on soit juif ou pas, cette vie humaine obéira toujours aux lois spécifiques qui nous régissent … mais l’éducation sert à se différencier et, nous l’avons déjà dit, les juifs sont des gens sérieux.

Ainsi, ne comptez pas sur un juif pour prier la bonne moitié de Dieu contre son autre moitié, dite mauvaise : cette stupidité où la main gauche se dispute avec la main droite ne les concerne pas, sans quoi ils seraient chrétiens ou musulmans. Quant à l’autre stupidité de certains religieux qui ont pris en main – c’est-à-dire manipulent – le verbe de Dieu et bien espérons pour les musulmans, que nous prenons ici en exemple, que Dieu ne change pas de point de vue comme il l’a déjà fait une fois avec les chrétiens… parce que, franchement, au vu du résultat, on a beau être l’Eternel, il y a de quoi changer d’avis quand on voit ce que nous chante l’islam ! Mais restons sérieux devant chrétiens et musulmans même si ces derniers ne le sont pas… car nous ne sommes pas, nous, détenteurs de l’esprit supérieur qui nous permettrait de concilier chinois, hindous et pourquoi pas martiens, au point où nous en sommes de poésie dans la bêtise, d’inconsistance et de sentimental chez nos petits plaisantins de ces deux « grandes religions ».

Les juifs sont des gens sérieux (bis) et pour autant leur histoire – voulue par l’Eternel – ne les a pas enfermé dans des temps révolus : constatons en résumé que les juifs d’Afrique du nord et les juifs européens sont très différenciés. Et vivent ensemble.

Cette liberté est la Loi, en Israël comme nulle part ailleurs, puisqu’en Israël on n’enseigne pas que le monde entier doit parler l’hébreu pour pouvoir lire le journal après la mort…

Tandis que chrétiens et musulmans se fondent à déprécier le judaïsme sans qu’il soit possible d’aborder avec eux leur « léger problème » d’antijudaïsme, les juifs vont leur train-train en restant tout simplement décents.

La décence doit être aujourd’hui quelque chose comme une forme d’originalité et peut être est-ce un sentiment divin, après tout. D’ailleurs il est facile de constater que les hébreux victimes d’une certaine jalousie christiano-musulmane se sont toujours défendus face aux hommes et face à Dieu avec une infinie délicatesse. Enormément de précaution dans la parole. Beaucoup de tact. Une fantastique diplomatie intellectuelle et dans les gestes d’infinies précautions. Surtout ne point provoquer de foudre quand on craint réellement Dieu et, avant tout, protéger son innocence.

Et en faisant cela à votre avis que se passe t-il qui se développe au cours des siècles ?

On développe sa conscience, plus de conscience que ceux qui hurlant le nom de Dieu ne le connaissent pourtant absolument pas ; plus de conscience que ceux qui, ouvertement jaloux des juifs, n’en auront jamais.

Et comment connaître la conscience sinon en y accédant ouvertement et en l’incarnant dans une somme incalculable de découvertes, d’inventions et de prix Nobels ?

Une conscience telle que chrétiens et musulmans obtus ne la comprendront jamais au sens où ils sont incapables de la contenir en eux-mêmes. Au sens encore où, proportionnellement, ils ne s’incarnent absolument pas dans ces fruits de l’incarnation du verbe.

Certainement chrétiens et musulmans obtus ne vont pas trop apprécier ces lignes mais qu’ils se rassurent : grâce à eux l’humanité est une totalité et nous pouvons constater qu’elle est ouverte à l’infini ; il n’appartient qu’à eux, qui ont la possibilité d’y accéder empiriquement, d’atteindre au moins l’intégrité en tant qu’êtres humains.

Chiche ?

(—)

Lire la suite

(—)

Nota : la photographie en logo d’article est une reconstitution du Temple de Jérusalem, la capitale éternelle des hébreux, qu’un manque de conscience généralisé et qu’un certain palestinisme qui n’est plus qu’un panislamisme véreux, moisi comme un vieux catéchisme,  a autorisé « à ne pas être » au siège de l’Unesco. Pour ce qui est d’atteindre au moins l’intégrité en tant qu’êtres humains, pour certains, Y’A DU BOULOT. Encore que nous voyons dans cette mobilisation des pays musulmans sommeiller les racines de leur propre fin.

Partager cet article ?

A propos de l'auteur

Dominique BENIGUET

Commenter cet article

Question Sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.