2015 année de la cause noire – De la prétention au monothéisme à la bêtise atroce – Appendice

0

Certains d’entre vous, à la lecture de notre avant-propos (dont le lecteur voudra bien se pénétrer à nouveau), se sont demandé à quelles observations nous allions nous livrer. « Machinalement » certains d’entre vous posaient en eux-mêmes un ou plusieurs points d’interrogation « rabaissant » sans même s’en rendre compte leur propre niveau de conscience. C’est que, peut-être, tous tant que nous sommes, avons beaucoup de mal à laisser monter en nous nos rêves, nos images, nos impressions ou nos émotions. Pourtant si vous y regardez dans vos profondeurs, rien de ce que nous avons dit ne vous était totalement inconnu. Une bonne partie des éléments que nous avons avancés devant vous gisaient là, dans votre quotidien, entre conscient et inconscient. Nous espérons leur avoir donné une ampleur nouvelle.

D’autres, qui sont autrement, ont d’autres démarches, possédés qu’ils peuvent être par l’urgence et les lourds problèmes auxquels ils sont reliés. La bêtise, la méchanceté mais aussi l’inconscience des hommes demandent le meilleur de nos facultés de compréhension, nos théories ne suffisant plus à résoudre les problèmes.

Toutefois nous remarquerons tous que nous cherchons tous à faire passer par la cause noire des messages chargés de sens : l’essentiel est pour 01-rien.org que chacun comprenne bien que tout changement commence par soi-même, même si nous sommes contraints d’accueillir les problèmes dans leur entièreté.

Un des problèmes « central » de notre humanité est – c’est bien connu – le dualisme… pour le résoudre beaucoup de « volontaires » tels le christianisme et l’islam qui en sont les porteurs infectés ! Ainsi lorsque nous posons l’espoir dans notre avant-propos que « l’amour, qui n’obéit à aucun contrôle, fera le reste », qu’il nous soit permis de nous défier de ces deux organisations de masse vouées, comme nous le savons tous à l’amour…  et ce jusqu’aux évènements les plus récents et les plus sanglants , qui ne nous sont pas imposés par de « cruels asiates » ou des martiens.

Si ces deux religions ont la prétention d’être des religions monothéistes, elles ne peuvent se passer de l’hypothèse selon laquelle le bien et le mal sont unifiés et contenus en un seul Dieu. Il est donc tout à fait singulier que le mal, personnifié par Satan alias Iblis, banni et éternellement maudit, soit présenté à combattre tel un être divin en lui-même : le christianisme, l’islam offrent-ils ainsi à voir avec une incroyable naïveté, de façon phénoménale, l’affrontement de deux Dieux, un du bien et un du mal ? Nous sommes en droit de le penser.

Nouveau Testament, Coran se refusent à laisser l’homme libre en tête à tête avec la Bible et l’on ne risque donc pas d’arriver demain par leurs canaux à l’éclosion de l’individualité spirituelle. L’individu n’ayant pas droit de cité, ces deux religions parentes des politiciens étant devenues parentes du matérialisme historique, s’y enlisent lamentablement.

Nous vivons des temps de bêtises atroces ; par la cause noire nous venons de jeter un œil sur nos ancêtres spirituels qui ne tremblaient point de se différencier comme nous pourrions trembler devant ce monde collectivisé aux créatures qu’il tente d’ensevelir en-dessous de lui-même.

2016 sera donc une année où nous nous intéresserons spécifiquement à des créatures différenciées, la différenciation étant le secret même de la création.

Et pour cela nous défendrons une autre cause.

Partager cet article ?

A propos de l'auteur

Dominique BENIGUET

Commenter cet article

Question Sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.